Le trésor de Lavernat

Le véritable trésor de la commune se trouve à l'intérieur de l'église Saint-Pierre. Il s'agit de la poutre de gloire, calvaire posé sur la poutre de l'église, composé de 3 statues de terre cuite typiques de la production du Maine à la fin du 17ème siècle. Cet ensemble est inscrit au titre des Monuments Historiques depuis le 19 décembre 1983. Il a été restauré par Agnès Blossier en 2016.

CHRIST EN CROIX

Le christ est représenté crucifié sur sa croix, la tête tombant sur l’épaule droite, les yeux mi clos et la bouche entrouverte. Il porte un perizonium court souplement drapé. Sa jambe droite recouvre partiellement la jambe gauche. Les deux pieds se retrouvent ainsi fixés par un seul clou forgé (pas de suppedaneum). Des traces de fixation d’une couronne d’épines sont visibles sur le pourtour de la tête (petits trous alignés).Un titulus est chevillé sur la partie supérieure de la croix (INRI est inscrit verticalement en noir sur un fond blanc);

SAINT JEAN

Saint Jean est vêtu d’une robe et d’un manteau drapé sur l’épaule gauche, retombant en un large pli sur la hanche droite. Ses bras sont repliés sur son buste, la main gauche sur la poitrine. Sa tête est tournée vers la droite, le regard légèrement dirigé vers le haut. Le mouvement de contra-posto en appui sur le pied gauche, induit une courbe de la sculpture.

LA VIERGE

La vierge est vêtue d’une robe retenue à la ceinture et d’un manteau drapé sur ses 2 épaules, retenu sous chaque bras. Elle tient un mouchoir dans sa main droite et sa main gauche posée sur sa poitrine (en miroir du geste de Saint Jean). Elle porte un voile sur la tête, ne laissant pas apparaître de cheveux. Sa tête et son buste sont tournés vers la gauche, le regard relevé vers le Christ.

Le trésor de Lavernat en images